→ Ces produits qui ont (définitivement) disparu de ma salle de bain !

Depuis mon passage aux cosmétiques naturels, ma salle de bain a bien changé ! Si certains produits ont vite été remplacés par leurs équivalents en bio, beaucoup ont tout simplement disparu de mes routines quotidiennes, grâce à des alternatives naturelles et multi-usages qui ont pris leur succession, pour plus d’économies et une plus grande simplicité !

Les gels douche

Déclinés en une multitude de senteurs, les gels douche attirent généralement par leurs odeurs, plus que par leur efficacité sur la peau. Cependant, ils mènent souvent à l’accumulation de flacons dans la salle de bain, tandis que d’autres, présentant des ingrédients peu recommandables, assèchent la peau et l’agressent. Mon alternative ?

  • Les pains de savon ont peut-être un aspect vintage mais ils sont aujourd’hui déclinés, eux aussi, en une multitude de senteurs. Bien choisis, avec une composition riche en huiles végétales, ils permettent de prendre soin de la peau et de la nourrir sous la douche. Tout comme avec les gels douches, j’aime varier les plaisirs et les odeurs… mais toujours sans déchet, hormis généralement un petit carton d’emballage !

img_1938

Les nettoyants visages

Gels, crèmes, mousses… les nettoyants pour le visage se présentent sous de multiples formes et déclinaisons, en fonction des types de peau. Auparavant, il s’agissait des produits que je changeais le plus souvent, n’étant fidèle à aucun, ni à aucune marque. Actuellement, je n’en possède tout simplement plus. Mes alternatives ?

  • L’huile de coco pour le démaquillage, que je rince avec un coton lavable imbibé d’eau bien chaude. Lorsque je ne ressens pas le besoin d’un nettoyage plus profond, j’en reste là. Le coton a retiré l’huile excédente et les impuretés, tandis que ma peau reste très souple et douce.
  • L’eau florale / hydrolat remplace tous les nettoyants que j’utilisais auparavant le matin. Avec un coton lavable, je passe un peu d’hydrolat – souvent de l’eau de rose – sorti du frigo sur mon visage, rien de plus. L’hydrolat me sert également de tonique.
  • Le rhassoul, cette argile marocaine souvent utilisée comme shampoing, est également un excellent nettoyant pour le visage. Mélangé à un peu d’eau, il forme une pâte douce mais légèrement exfoliante, il purifie la peau et la laisse lisse, sans l’agresser.

img_1935

Les Après shampoings

Auparavant, je me passais difficilement des mes après-shampoings démêlants et adoucissants. Ils constituaient une étape essentielle de ma routine cheveux. Aujourd’hui, pour mes cheveux, je n’utilise plus rien, sous la douche, hormis mon shampoing solide. Alors, comment je nourris mes cheveux ?

  • Les bains d’huiles sont mon alternative préférée aux après-shampoings. Je réalise généralement un mélange d’huile de ricin et de coco, parfois d’argan, que je laisse poser une nuit entière, avant de me laver les cheveux le lendemain matin. Après séchage, mes cheveux restent doux et se démêlent facilement, malgré leur longueur.
  • L’huile végétale peut également être appliquée, à raison de quelques gouttes, sur les cheveux essorés mais toujours humides, afin de les nourrir sans les alourdir et éviter l’effet gras lorsqu’ils seront secs !

sans-titre

Les sérums visage

Le sérum est une étape intermédiaire qui prend place sous la crème hydratante et qui permet souvent de traiter un problème particulier (la déshydratation, l’acné, l’âge, etc.). Les sérums sont des concentrés d’actifs, généralement vantés pour leur plus grande efficacité que les crèmes traditionnelles. Mes alternatives ?

  • L’huile végétale, accompagnée ou non d’une goutte d’huile essentielle de mon choix. Je choisis particulièrement des huiles non grasses, comme le camélia, la noisette ou le dattier du désert. En fonction de mes besoins, je l’accompagne d’une huile essentielle visant un problème particulier (le pamplemousse pour purifier, l’ylang-ylang pour l’éclat, etc.).
  • L’aloé vera constitue un sérum très agréable pour les personnes désirant un effet totalement mat et un touché sec. En outre, il possède des vertus hydratantes et réparatrices. Je l’utilise principalement le matin pour son côté très frais (un aloé vera à la composition naturelle se conserve au frigo). A nouveau, des ajouts sont possibles, selon les envies : huiles végétales, actifs cosmétiques, etc.

img_1937

Les exfoliants corporels

En été pour préparer le bronzage ou en hiver pour un moment cocooning, les exfoliants corporels sont mon petit péché mignon mais leur prix, tout comme la vitesse à laquelle je vidais les pots, m’a toujours un peu dérangée. Comment j’y remédie ?

  • L’huile végétale, accompagnée de sucre, est certainement la version la plus facile et la plus connue de l’exfoliant home-made.
  • Le marc de café est pourtant mon petit chouchou, en cette matière, car il permet de recycler une matière déjà utilisée, tout en procurant une exfoliation très efficace. Personnellement, j’aime les exfoliants qui grattent bien et celui-ci est juste parfait. Bien sûr, encore faut-il aimer l’odeur très concentrée du café !

aloe

En bref…

  • Pensez aux huiles végétales et à leurs usages multiples.
  • Confectionnez vos cosmétiques sur-mesure, grâce aux huiles essentielles et à la grande variété des huiles végétales.
  • Recyclez et puisez dans votre cuisine.
  • Pensez à limiter les déchets et les flacons inutiles, privilégiez le verre et le carton aux milles emballages plastiques 🙂

Trouver des alternatives à vos produits, ça vous tente ? 🙂

Embrun.

9b4a9425

Rendez-vous sur Hellocoton !

POURSUIVRELALECTURE

..   Cure détox : le jus de bouleau Weleda Mes favoris de l'hiver Pourquoi je suis passée aux cosmétiques naturels ?

3 réflexions sur “→ Ces produits qui ont (définitivement) disparu de ma salle de bain !

  1. Clémentine dit :

    Coucou,
    Ma salle de bain doit commencer à ressembler à la tienne. Et je confirme que les pains de savons se trouvent aujourd’hui à de multiples parfums et avec de multiples propriétés. Ils sont bien plus doux pour la peau. En tout cas je ne m’en lasse pas.
    Merci pour cet article.

    J'aime

    • Embrun dit :

      Perso, je le récolte dans un vieux pot à confiture jusqu’à ce qu’il soit plein, puis je m’octroie une bonne session grattage sous la douche haha 🙂

      J'aime

Ecrivez-moi un petit mot... ! :)

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s